Mise en page pour la Camosine
Pour cette mise en page, j’ai voulu rester très proche de l’esprit des herbiers, j’ai donc opté pour l’inclusion de plantes découpées dans les planches relative aux textes.
Parfois, j’ai mis la planche avec son papier, mais certaines de ces planches étaient peu présentables et avaient de nombreuses distorsions.
Je voulais que les lecteurs ressentent la même émotion qu’en ouvrant un véritable herbier.
Les nombreux découpages de plantes sont accompagnés des écritures de botanistes que j’ai reproduites avec Illustrator et vectorisées.
Back to Top